AURA

 

 
 
 

Signification des couleurs de l'aura

 
 
ROUGE est la couleur de l'énergie intense, du feu et de la force créatrice originelle qui anime la vie.
 Cette couleur chaude et vive est marquée d'une volonté puissante , d'une passion dévorante, d'un esprit ferme.
Elle peut être l'expression de colère, de l'amour, de la haine et des changements subis,
 de même qu'elle signale une métamorphose. le rouge peu aussi signifier selon le rouge vu:

  • Rouge brun: avarice, frustration.
  •  Rouge feu: amour, passion, désir.
  •  Rouge cerise: amour pur, franchise.

JAUNE 
est l'une des plus facile a détecter dans l'aura d'une personne.
La couleur jaune pale autour du front est un signe d'optimisme.
C'est la couleur de l'activité mentale et la gaieté. Elle est la marque des expériences nouvelles
 de l'insouciance, de la sagesse et de l'intelligence. 

  •   Jaune rouge: intellectualité forte.
  • Jaune or: intellectualité élevée.

VERT est la couleur de la sensibilité et de la compassion. Cette couleur est un
signe d'épanouissement, de bienveillance et de sérénité. Elle est l'indice d'une personne
digne de confiance et ouverte d'esprit. Un vert éclatant tendant
vers le bleu est révélateur d'un pouvoir de guérison. 


BLEU Cette couleur est signe de douceur et de tranquillité . Elle indique le dévouement, la sincérité et la sagesse.
  Elle peut signaler de la clairvoyance et de la télépathie
 Les personnes dont l'aura est bleue pâle font preuve d'imagination et d'intuition.
Les bleus foncés dénoncent une tendance de solitude, correspond à une quête du divin. 

  • Bleu clair: mysticisme, rêveur.
  • Bleu foncer: religiosité, ferveur, infini.
  • Bleu lilas: spiritualité élevée.

VIOLET est la couleur de la cordialité et de la transformation intérieur.
Cette couleur correspond à la fusion du cœur et de l'esprit , du physique et de l'esprit..
Elle est la marque de l'indépendance et de l'intuition.
 En plus de signaler une importante activité onirique. Les tons pourpre et de violet sont souvent l'indice d'un grand sens des affaires
et de tendance matérialistes.
Les tons pâles de pourpre et de violet expriment l'humilité et le spiritualité.
 


ROSE est la couleur de la compassion, de l'amour et de pureté.
Cette couleur exprime la joie et le réconfort dénote un sens aigu de l'amitié.
 Elle est révélatrice d'une personne modeste et tranquille, qui possède un goût pour l'art et l’esthétique.
 Le rose opaque est signe d'immaturité. 


OR est l'expression d'une activité spirituelle importante et de l'auto réalisation.
Elle est révélatrice d'un haut degré de dévotion et d'harmonie.
Elle correspond à un enthousiasme profond et à une source vive d'inspiration. 


NOIR constitue une des couleurs les plus déconcertantes de toutes celle que peut contenir l'Aura!
  Le noir est une couleur protectrice. Il sert de bouclier contre les énergies supérieures.
 Sa présence dans l'aura d'une personne
peut signifier que celle-ci recherche à se protéger ou à préserver un quelconque secret.
 Le noir est parfois aussi représentatif d'un individu qui est sur le point
de trouver un sens à ses malheurs et à ses sacrifices, il lui arrive d'être signe de déséquilibre.
 Les troubles psychiques se présentent souvent sous forme de taches noires ou sombres entourant le corps.
 L'endroit où elle se situent fournissent un indice quant à leur nature.
 Lorsque il se trouve à l'extérieur de l'aura d'une personne
 le noir révèle la présence de brèches dans son champ d' énergie..

  • Noir de jais: tolérance, souvenir, abandon de soi, détachement.
  • Noir chocolaté: intolérance, rejet de soi.

LE BLANC il est somme de toutes les couleurs et apparaît essentiellement lorsque le jaune et le doré sont intensément mêlés
  Il est la manifestation d'une lumière si intense que l'on ne perçoit presque plus le corps physique.
Inutile de dire que c'est la marque de personne d'une si haute spiritualité qu'on en rencontre fort peu.


Le gris est un modificateur des couleurs de l'aura. Il ne signifie rien en soi à moins que la personne soit très peu évoluée.
  Le gris envahissant une couleur 
indique la faiblesse de caractère et de santé.
S'il y a des bandes grises au-dessus d'un organe, cet organe va bientôt tomber malade, et il est urgent de consulter un médecin.
La personne qui souffre de migraines aura une espèce de nuage gris dans le halo, et, quelle que soit la couleur de ce halo, des bandes grises le traverseront en vibrant
au rythme des élancements du mal de tête. Il peut aussi montrer de très mauvais sentiments envers autrui (Haine) ainsi qu'un moment de dépression (gris clair)
 
C7da3eb2
 
 
 Corps 10
 
 LES Corps Subtils, l'Aura

Les auras, dont nous venons de parler, représentent la manifestation plus ou moins tangible des « corps subtils », dont elles sont l’émanation.

Il faudra donc faire attention à ne pas confondre l’aura éthérique et le corps éthérique, l’aura astrale et le corps astral, l’aura mentale et le corps mental et ainsi de suite… 

L’aura représente donc en quelque sorte la fiche de santé du corps subtil dont elle émane, dans la mesure où elle reflète parfaitement son état et que c’est par son intermédiaire que celui-ci peut se prêter à l’observation.

Les « corps subtils » sont des « corps énergétiques » (donc non « matériels », la matière n’étant autre qu’une densification des énergies subtiles) qui déterminent et reflètent notre état général,
aux plans aussi bien physique, qu’émotionnel, mental et spirituel.

Ils sont « situés à l’intérieur » (s’il est permis d’utiliser cette expression pour évoquer des réalités immatérielles, et donc non situées dans l’espace physique) du corps physique et se présentent dans un ordre croissant inverse à celui des auras en ce qui concerne leur étendue : autrement dit, plus l’aura est étendue, plus le corps subtil dont elle est l’émanation est petit.

Si l’on se propose de présenter et de classer ces corps en suivant un ordre croissant (du moins étendu au plus étendu), ils apparaîtront dans l’ordre suivant (chaque corps plus petit étant imbriqué dans le corps plus grand, toujours en suivant le même principe des poupées russes) :

Le corps d’esprit divin

2 Le corps de vitalité divine

3  Le corps causal

4  Le corps mental

5  Le corps astral

6  Le corps éthérique

7  Et enfin le corps physique


P
résentons brièvement chacun des corps :

Le corps d’esprit divin


C’est le noyau de notre Être, l’ « espace » où il est possible de rencontrer Dieu et de faire l’expérience de la divinité. Il se localiserait dans le centre du cœur
.
Il est d’ailleurs très intéressant de noter que Platon, dans le Timée, écrit que le lieu de résidence de l’âme dans le corps humain se situe en réalité dans le cœur et non dans la tête. 

C’est donc par l’intermédiaire du cœur et du sentiment qui lui est associé, à savoir l’Amour, que l’homme est relié au divin. 

(Les Robes de Lumière, lecture d’aura et soins par l’esprit) que c’est pour cette raison que les religions ou les spiritualités nous prescrivent de développer l’intériorité et nous disent de « chercher la Vérité ou Dieu en nous même ».

Le corps de vitalité divine

P
our les raisons que nous avons exposées plus haut en parlant des auras, nous ne pouvons pas dire grand’ chose de ce corps, si ce n’est que ceux qui parviennent à l’activer (et, avec lui, l’aura qui en émane) sont parvenus à développer une extraordinaire énergie d’amour et d’abnégation de soi.


Le corps causal

C
e corps se présente, à l’œil du clairvoyant, comme une sorte de « carte d’identité » de la personne, qui, comme sont nom l’indique, le met en rapport avec le monde des « causes » qui font de l’être humain ce qu’il est (personnalité, qualités de tout genre et organisme physique). 

La découverte de ces causes fait généralement remonter au passé lointain de la personne (à l’une ou plusieurs de ses vies antérieures) : en effet, le corps causal, selon les sages orientaux, contiendrait en quelque sorte la mémoire de l’ensemble des événements vécus au cours des incarnations successives de l’individu.

La notion de cause impliquant celle d’effet, c’est dans le corps causal que se trouve l’origine de certaines caractéristiques propres de la personne, ainsi que de certains troubles profonds (physiques et psychiques) dont elle pourrait souffrir. 

C’est à ce corps qu’est associé en Orient la notion de « karma» (ou loi de cause à effet), loi selon laquelle tout acte moralement qualifiable produit un fruit qui aura des répercussions dans la vie future de la personne qui a commis cet acte.

Certaines maladies (dites « karmiques ») peuvent trouver leur origine dans ce corps. Pour les guérir, il conviendra alors de faire un profond travail sur soi (travail de pardon) pour effacer les conséquences que des actes « mauvais » ont pu avoir sur notre vie présente (le « mal » étant conçu dans cette perspective comme ce qui est générateur de souffrance pour les autres, mais aussi pour soi-même).

Le
 corps mental

C
’est dans ce corps que prennent forme toutes les pensées émises par une personne.

Le corps mental (et l’aura qui lui est associée, l’aura mentale) révèle donc la manière dont pense une personne.

Une pensée a donc une « consistance » énergétique, et, lorsqu’elle se répète et s’intensifie (par le bais du processus de focalisation, c’est-à-dire la concentration de l’esprit sur une image ou une idée), elle finit par se matérialiser. Il n’y a qu’à voir, au niveau le plus banal, l’influence que peut avoir sur le corps le fait de ne penser qu’à la maladie : très souvent, l’on finit par réellement tomber malade.

C’est pourquoi il est de la plus grande importance d’apprendre à maîtriser ses pensées, dans la mesure où elles déterminent notre devenir : c’est cet enseignement que les sages de l’Inde voulaient transmettre lorsqu’ils affirmaient que « l’homme devient ce qu’il pense 

Ajoutons en fin que c’est sur ce corps qu’agissent ceux qui s’adonnent à la pratique de la pensée positive 

Le
 corps astral

C
’est le corps où naissent et s’établissent l’ensemble de nos émotions.

Ce corps est, après le corps éthérique, le plus proche du corps physique. C’est pourquoi son influence sur ce dernier est quasi-directe, ce qui signifie qu’une émotion positive génèrera presque instantanément une sensation de bien-être dans le corps, alors qu’une émotion négative, surtout si elle est refoulée et répétée, sera génératrice de trouble physique, voire, si elle n’est pas évacuée, demaladie.

L
e corps éthérique

Cest le corps subtil le plus dense et, par conséquent, le plus étroitement en contact avec le corps physique.

C7da3eb2

Le corps physique est enveloppé dans différents corps, que l’on appelle corps subtils.


les
 auras sont des radiations énergétiques invisibles à l’œil physique (mais perceptibles par « l’œil du clairvoyant » ou encore par ce que la Tradition a dénommé le « troisième œil ») qui circonscrivent le corps matériel d’un individu.

Dans le langage courant, on ne fait pas la distinction entre les différentes auras ; c’est pourquoi l’on emploie très fréquemment, si ce n’est exclusivement, le terme au singulier, parlant alors de « l’aura d’une personne ».

Le nombre exact des auras varie en fonction des traditions, sans doute parce qu’il est difficile de les délimiter avec précision, tout comme il est difficile de séparer nettement les couleurs de l’arc-en-ciel, dans la mesure où la variation d’intensité du faisceau lumineux qui permet de passer de l’une à l’autre est continue, et non discontinue.

Si nous nous en tenons à la classification qui est le plus généralement admise pour décrire les auras, notons qu’il y a, dans l’ordre croissant, c’est-à-dire en partant de l’aura la plus dense, « située » juste après le corps physique :


1
) L’aura éthérique

2) L’aura astrale

3) L’aura mentale

4) L’aura causale

5) L’aura de vitalité divine

6) L’aura d’esprit divin
 
 
 
 953
 
C7da3eb2